Nouvelles

Du mouvement à la SOPER

Publié le 5 février 2024

Rimouski, le 1er février 2024 – Le processus de séparation de la SOPER et de Novarium, annoncé plus tôt en décembre entraîne d’autres changements à la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER). Le président du conseil d’administration, Jean Pouliot, a décidé d’aller prêter main-forte à Novarium, devenu autonome et indépendant de la SOPER depuis le début du mois. Il sera remplacé à la présidence de la SOPER par le maire de Rimouski, Guy Caron. M. Caron était déjà administrateur au CA.

Au cours de la même réunion du conseil d’administration, mardi, le président-directeur général, Jean Létourneau, a aussi suggéré aux administrateurs de mettre fin à la transition amorcée au départ de son prédécesseur, considérant que les prochains défis de la SOPER exigeront une planification sur plusieurs années alors qu’il s’était engagé justement pour une période de transition. Cette décision a été annoncée, hier, aux employés (es).

Un processus d’embauche sera mis en place dans les prochains jours et M. Létourneau a assuré les membres du CA qu’il sera disponible le temps qu’il faudra pour assurer la direction générale jusqu’à la fin du processus de dotation du nouveau ou de la nouvelle PDG.

2024, une année charnière

L’année 2024 sera une année charnière face à de nouveaux défis, notamment par  l’envol de manière indépendante de Novarium comme vaisseau amiral de toute l’économie bleue et qui modifiera le rôle de la SOPER, ce qui sera un atout pour cette dernière afin de renforcer sa mission fondamentale qui est de conseiller et d’accompagner, offrir un guichet unique d’informations, mettre en relation les acteurs locaux, de proposer des formations sur mesure et devenir un accélérateur de projets d’affaires et touristiques.

Soulignons que la présidence de la SOPER avait déjà été occupée par l’ancien maire de Rimouski, Éric Forest.

Partagez cette publication


Nouvelles précédentes