La relève en entreprise peut prendre différentes formes dont celle d’une coopérative. C’est le cas du restaurant Le Central Café, au centre-ville de Rimouski, devenant la propriété de 13 employés qui ont uni leurs forces et leurs projets.

Ces employés qui évoluaient au sein de l’entreprise, dans certains cas, depuis plus de 10 ans et qui avaient développé un fort sentiment d’appartenance à l’équipe, ont opté pour la formule coopérative et acquis l’établissement. Face à une certaine incertitude liée à un changement éventuel de propriétaire, ils ont décidé de mettre leur expérience et leur solidarité à profit et sont devenus leurs propres patrons. Communication, écoute, travail d’équipe : voilà les valeurs qui guident les copropriétaires.

« Nous avons rencontré la Coopérative de développement régional Bas-Saint- Laurent/Côte-Nord qui nous a confirmé que notre projet était possible. Nous avons aussi pu compter sur le soutien de la SOPER, d’abord pour le financement puis ensuite, pour nous guider dans les subtilités légales. Il nous fallait un dossier solide à présenter aux partenaires financiers. Un an après la transaction, la Société de promotion économique est toujours là pour répondre à nos questions et nous faire rencontrer les bonnes personnes, assurer les suivis. La SOPER nous a aidés avant, pendant et après la transaction », ajoute la directrice générale du restaurant Le Central Café, Nancy Dubé.

Visionnez l’intégrale de l’entrevue Visitez le site Internet